La maison du Migrant a été inaugurée en ce jour  en présence
des autorités administratives, judiciaires, réligieuses de la ville
de Gao ainsi qu'une forte délagation des responsables d'ongs et
d'associations venus de Bamako.

Cette maison d'accueil, d'écoute, de sensibilisation vient repondre
à un  besoin urgent d'une jeunesse en détresse et éparpillés tout
le long des parcours migratoires, livrés à eux-mêmes.